Calculer ses cycles de sommeil

Écrit par Archie. Publié dans Blog

cycle de sommeil

 

Un moyen de mieux dormir est de calculer ses cycles de sommeil. Cela demande une petite discipline, mais c’est très utile pour mieux se connaître et  organiser  son sommeil.

 

Principe

D'abord choisir une période calme, non perturbée psychologiquement et en l'absence de toute prise d'excitants. Vous allez noter des heures qui correspondent à vos cycles de sommeil que vous ne connaissez pas encore.

Réalisation

  • Première étape : la phase d’observation. Vous allez noter précisément les moments au cours de la journée où votre attention se relâche : bâillements, paupières lourdes, baisse d’attention, envie de s’étirer, etc. Ces phases de décrochage correspondent à un cycle de sommeil : c’est le moment le plus favorable pour débuter une sieste. Faites cela sur plusieurs jours.
  • Deuxième étape : la phase de calcul : calculez le temps qui sépare les différents horaires que vous avez noté. Vous devriez trouver une périodicité comprise entre 1h30 et 2h10. Cette période très précise et constante d’un cycle à l’autre, correspond à votre cycle de sommeil.
  • Troisième étape : confirmation du calcul : couchez-vous à l’heure habituelle et endormez-vous naturellement. Demandez à une personne de noter précisément l’heure à laquelle visiblement vous plongez dans le sommeil. Dès que vous êtes réveillé, notez l'heure exacte de votre réveil. Normalement, la différence entre les deux horaires correspond à un nombre entier de cycles.
  • Quatrième étape : vérification. Même opération, mais la personne auprès de vous, va programmer l’heure du réveil pour un nombre entier de cycles : par exemple 5 cycles. Si votre cycle est de 1h30, le réveil devra sonner 7h 30 après l’heure de votre endormissement. Lors de votre réveil, voyez si vous êtes fatigué ou non. Si vous l'êtes, c'est qu'il faut affiner votre calcul. Si vous vous réveillez en forme, c'est que le calcul est bon